Contenu

Cérémonie religieuse



Pour les romains, la guerre ne pouvait être séparée de la religion. La vie militaire est ainsi ponctuée d’une multitude de cérémonies. Viaromana lors de ses reconstitutions, présente une cérémonie religieuse supposée dans le contexte d’un camp avancé sur le limes rhénan (frontière de l’empire). Le rôle du centurion primipile chez les légionnaires et princeps chez les auxiliaires est fondamentale en matière de transmission de la religion officielle de Rome. En l’absence du préfet, c’est lui qui officie.