Contenu

L’association

Association de reconstitution historique nous faisons revivre l’antiquité romaine sous ses différents aspects, militaires et civils.

Recherche et expérimentation

Notre travail s’inscrit en complément de celui des archéologues et des historiens que nous tentons de compléter par la reconstruction d’équipements, d’habits et d’objets de l’antiquité romaine que nous utilisons et que nous expérimentons afin de mieux comprendre leur conception, leur maniement ou leur rôle. Nous tentons, à notre niveau, entièrement bénévole, d’apporter notre pierre à une meilleure compréhension de l’antiquité romaine, socle de notre société occidentale.

Pédagogie

Nous avons aussi le souci de la diffusion pédagogique des connaissances acquises au travers d’actions dans les collèges et les lycées, de conférences, de démonstrations et d’ateliers lors de manifestations historiques. Notre travail de recherche, de documentation, de reconstitution et d’expérimentation nous permet de présenter les différents aspects de l’antiquité sous un angle à la fois ludique et pédagogique, avec le plus grand sérieux pour ce qui est de la réalité historique.

Auxiliaires

Nous nous attachons plus particulièrement au travers de la "Cohors Prima Aquitanorum Veterana Equitata", à mieux comprendre le rôle et la vie des auxiliaires gaulois et aquitains, qui se battaient aux côtés des légions de Rome. Notre recherche sur l’aspect militaire s’étend également aux archers, frondeurs (les plus réputés venaient des Baléares), vélites gaulois et cavaliers numides ou germains qui venaient des quatre coins de l’empire pour s’engager dans les troupes auxiliaires. Nous travaillons évidemment aussi sur les célèbres légionnaires, citoyens romains, qui constituaient la base essentielle de l’armée de l’empire. Ce travail d’étude et de reconstitution de l’armée romaine couvre la période qui s’étend du début de notre ère (règne d’Auguste) jusqu’à la fin du premier siècle qui voit l’empire romain culminer sous l’empereur Trajan.
Nous présentons ainsi des auxiliaires du début, de la moitié, de la fin du 1er siècle ap. JC en respectant le plus fidèlement possible leur équipement et armement en fonction des stèles, des différents documents connus des auteurs latins...De l’évolution de l’armée romaine, riche en ce siècle !

Vie quotidienne

L’association Viaromana s’applique également à mieux comprendre et à reconstituer la vie civile à Rome et dans l’empire, plus particulièrement celle des vicus ou cannabae (village autour du camp militaire) du Limes Rhénan notamment en ce qui concerne l’enfance, les jeux et les jouets, la vie religieuse, l’artisanat, le costume ou la gastronomie. Le résultat de ce travail nous permet de faire partager au public le sentiment de la vie quotidienne dans l’empire romain, notamment en Germanie,

Echanges

Lors de nos interventions, les spectateurs se trouvent ainsi au cœur d’un camp d’étape d’une cohorte auxiliaire comme il y a plus de 2000 ans. Certaines de nos activités peuvent même les associer à ce grand moment de découverte.